Cherche femme pour bébé, Femme cherche homme : annonces rencontres de femmes sérieuses célibataires

cherche femme pour bébé

cherche femme pour bébé

Elles cherchent l'âme soeur pour leur enfant, célibataire comme un nombre croissant de Japonais. L'âge des prétendants s'avère un facteur clé pour des parents motivés par la perspective d'avoir, un jour, des petits-enfants. Un père quitte ainsi piteusement la salle après avoir vu la candidature de sa fille, 43 ans, refusée de toutes parts.

cherche femme pour bébé

Sadako Kato a eu plus de chance en Elle avait calé des rencontres avec plusieurs célibataires, mais sa fille de 34 ans est revenue radieuse dès son premier-rendez vous avec un quadragénaire.

Deux mois plus tard, elle était mariée.

being PREGNANT for 24 HOURS *She is growing a BABY?? *

Je m'inquiétais pour ma fille car elle était timide, mais maintenant je suis heureuse d'avoir pu l'aider», se réjouit Mme Kato. Basée à Saporo nordcette agence matrimoniale a organisé une soixantaine de réunions de ce type à travers le Japon depuis huit ans, mettant en contact quelque 6.

cherche femme pour bébé

La fondatrice d'Office An, Michiko Saito, 64 ans, a lancé son entreprise au moment du décès d'une de ses connaissances, morte sans famille à ses côtés. Les gens doivent se cherche femme pour bébé les uns les autres et je crois que la famille peut servir à ça», estime-t-elle.

cherche femme pour bébé

Avant les réunions, l'organisatrice s'emploie à rassurer les clients qui hésitent à mettre le nez dans les affaires privées de leur fils ou fille. Ils les soutiennent pendant leur scolarité, puis quand ils cherchent du travail.

cherche femme pour bébé

Il n'y a donc rien de mal à cherche femme pour bébé ses enfants chéris à conclure un bon mariage quand ils le souhaitent», assure Mme Saito.

Elle-même mère de trois enfants, elle sait toutefois que beaucoup reste à faire pour convaincre les jeunes des vertus du mariage, qui allait de soi pendant des siècles mais n'est plus qu'un choix de convenance personnelle dans un Japon à la natalité déclinante.

L'émancipation féminine est citée par les experts comme une cause de la crise du mariage, car les Japonaises sont souvent obligées de choisir entre fonder une famille ou poursuivre leur carrière professionnelle.

cherche femme pour bébé

Toko Shirakawa, auteur d'un best-seller sur le sujet, explique que de nombreuses célibataires atteignant la quarantaine «ont consacré l'âge où elles pouvaient se marier à travailler dur, la société n'étant pas prête à les soutenir à la fois dans leur carrière et leur vie familiale».

Selon elle, ces femmes évitent désormais tout ce qui pourrait remettre en cause ce mode de vie chèrement acquis, «et le mariage ou la fondation d'une famille sont perçus comme un risque».

Lire Aussi