Adopté un mec site de rencontre

AdopteUnMec

EnFlorent Steiner et Manuel Conejo [3]deux amis d'enfance, ont l'idée de créer un site qui décomplexerait la rencontre et donnerait le pouvoir aux femmes. Le site est lancé fin et déclare dès juilletune communauté de abonnés [4].

Le site étant gratuit pour les femmes, les escortes hormis créent des faux profils dans toutes les villes de France chaque jour! Le site est envahi!! Je comprends le concept du supermarché pour meufs mais il y a des limites quand même. Réponse du développeurBonjour, Nous avons bien pris en compte votre commentaire, et regrettons que notre application n'ait pu vous apporter satisfaction jusqu'à présent. Afin de vous apporter une réponse la plus détaillée possible concernant vos différentes interrogations, nous vous invitons à nous contacter directement via les boutons "Profil", "Paramètres", puis "Contacter le support".

Le 11 septembrele site ouvre une boutique éphémère à la Crèmerie de Paris [5] dans le 1er arrondissement [6]un centre d'exposition situé dans une crèmerie historique de l'époque des Halles de Paris. L'exposition, dure quatre jours et suscite un large intérêt de la part des médias français [7] et internationaux [8][9].

AdopteUnMec : histoire et concept Vous le connaissez depuis si longtemps que vous en avez peut-être oublié son histoire.

La rue des Déchargeurs angle 15 rue des Halles est pendant quelques jours rebaptisée « rue du Bonheur » [10]. On y trouve alors de vrais hommes, initialement utilisateurs du site, poser dans des cartons géants dans le style des poupées Barbie.

La campagne a été primée au Grand Prix Stratégies de la communication événementielle en [11].

montreal femme cherche femme

Le 4 juilletla société AdopteUnMec est radiée du registre du commerce [12]. Enle site français AdopteUnMec. Concept[ modifier modifier le code ] Le site offre un accès gratuit pour les femmes, payant pour les hommes.

sites de rencontre gratuits au burkina faso

Stratégie marketing[ modifier modifier le code ] La société s'est fait connaître en reprenant sur un ton revendiqué humoristique les codes du commerce électronique et du luxe. La plateforme a été conçue comme un grand « adopté un mec site de rencontre » des rencontres en ligne [18] dont les femmes sont les « clientes » et où les hommes sont assimilés à des « produits » à cherche femme coiffure mettre en panier ».

Plus généralement, le champ lexical utilisé est celui du commerce en ligne [19] : on y annonce des livraisons rapides, des promotions sur les ninjas, des déstockages de roux ou encore des adopté un mec site de rencontre massifs de geeks.

Publicités[ modifier modifier le code ] AdopteUnMec. Ainsi enles barbus [20] ou encore les roux [21] sont mis en avant dans des spots publicitaires non sans rappeler ceux de L'Oréal. Enle site met en avant le potentiel "câlin" des hommes par une campagne faisant poser ses mannequins avec des oursons [22] et autres animaux.

question a poser a une femme premiere rencontre

Enla notoriété d'AdopteUnMec. Il passe à 9,4 millions d'euros sur l'exercice — [11]puis à 16,1 millions d'euros sur l'exercice — [25].

Vraiment, Pippa, tu es sûre? Je jette rapidement mon dévolu sur Adopte un Meccar ce site donne le « pouvoir » aux femmes et permet surtout de filtrer les « relous ». Comment ça marche? Une fois que ton compte est créé, tu peux commencer par compléter ton profil. Pour cela, tu réponds aux catégories qui te tentent.

La société Geb Adoptaguy a réalisé au 31 mars un chiffre d'affaires de 23 euros et dégagé un résultat net de 14 euros. Les comptes récents ne sont pas disponibles.

site rencontre au burkina faso

Critiques et polémiques[ modifier modifier le code ] Le site a été vivement critiqué depuis sa création pour ses positions et slogans considérés par certains comme sexistes, à la fois envers les femmes et les hommes [28]. L'association Osez le féminisme! Quant aux hommes, ils sont traités comme de vulgaires marchandises, participant à une tendance générale de marchandisation des corps et des êtres humains.

site rencontre pres de chez soi

Lire Aussi